Gary Gygax et la naissance de Dungeons & Dragons

 

Pour la première fois en français, la biographie novatrice de l’icône mythique de la culture geek, Gary Gygax, et l’histoire complète derrière la création de Dungeons & Dragons.

 

Le parrain de tous les jeux d’aventures fantastiques, Gary Gygax, n’a eu son histoire racontée que par fragments jusqu’ici. Avec L’empire de l’imaginaire, Michael Witwer a su rédiger une biographie audacieuse cette légende, depuis son enfance à Lake Geneva dans le Wisconsin jusqu’à son décès en 2008. Son œuvre majeure, Dungeons & Dragons, a connu un succès explosif durant les années 1970 et 1980 et changé à jamais le monde du jeu. D&D est le jeu de rôle le plus connu, le mieux vendu de tous les temps, et peut se vanter d’avoir eu des joueurs célèbres : Stephen Colbert, Robin Williams et Junot Díaz ont tous ouvertement parlé de leurs expériences de jeu en tant qu’adolescents ; certains le considèrent même comme le creuset qui leur a permis de forger et d’affuter leur imagination.

L’implication de Gygax dans l’industrie du jeu a continué longtemps après son départ marqué et involontaire de TSR, la société qui avait publié D&D, et on trouve encore son empreinte un peu partout dans le type de jeux qu’il a largement contribué à créer. Mais comme le montre Witwer, peut-être bien la facette la plus intéressante de la vie et du travail de Gygax a-t-elle été son engagement sans borne dans la création et ce, malgré de multiples difficultés : culturelles, économiques et personnelles. Avec la création du jeu de rôle, Gary Gygax a offert à des générations de joueurs les outils pour donner naissance à des personnages et des univers entiers issus de leurs esprits fertiles.

Grâce à un style tourné vers la narration qui retranscrit élégamment les tournures souvent surprenantes des premières années de D&D, Witwer a rédigé une chronique fascinante sur la vie et l’héritage de cet empereur de l’imaginaire.

 

Note de l’éditeur :

Véritable hommage, de sa rédaction à sa conception, et jusque dans sa fabrication, cet ouvrage réuni notamment Jeff Easley, qui avait collaboré avec Gygax et réalisé la couverture du supplément Unearthed Arcana pour AD&D. La couverture de L’empire de l’imaginaire en est un rappel, par sa composition graphique d’une part, mais aussi sa finition en pelliculage toilé d’autre part.

On retrouve également un autre collaborateur de TSR, Stehen D. Sullivan qui a réalisé la carte de Lake Geneva qui illustre les pages de garde.

Enfin, John Romero, co-créateur du célèbre jeu vidéo DOOM signe la préface.

L'empire de l'imaginaire (Basic)

SKU : 979-10-94206-18-8
25,00 €Prix
  • Format : 165 x 240 mm
    Pagination : 320 pages NB sur bouffant crème 80g + cahier couleur 16 pages sur papier couché 115g
    Couverture : souple couleur, recto imprimé 1 couleur
    Façonnage : broché cousu
    Finitions : pelliculage toilé

  • Textes : Michael Witwer, John Romero (préface)
    Traduction : Pierre Sagory

    Illustration de couverture : Jeff Easley

    Illustration intérieure : Stephen D. Sullivan

    Bookdesign : Jérémie Rueff

 
  • YouTube
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn