Zigguratti_base.jpg
 

ZIGGURATTI

Dans ce contexte cyberpunk où évoluent des serfs qui essaient de survivre et de prospérer au sein d’une arcologie structurée comme un État féodal, les joueurs prennent le rôle de « fardeaux », des serfs condamnés au bannissement, à la privation ou à la mort. Pour survivre, ils se sont regroupés avec d’autres fardeaux qui refusent de céder à l’ordre brutal de l’arcologie. Leur existence même est un affront à la société pour laquelle ils sont nés, mais on ne leur refusera pas le droit de vivre...


ZIGGURATTI est un supplément sans système de règles qui approfondit la notion de capitalisme jusqu’à sa conclusion logique : un féodalisme technocratique déshumanisant alimenté par la peur et le mépris pour ceux qui ne peuvent pas, ou ne veulent pas, se soumettre et accomplir le travail que les classes supérieures leur intiment de faire.

 
 
  • YouTube
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn